Menu

SMS - Short Message Seduction - Fat

14 juillet 2016

Titre : SMS - Short Message Seduction
Auteur : Fat
Auto-édition
Nombre de pages : 126
Disponible ici : Amazon
∞ Résumé : ∞

Les rencontres via texto, montrer une vision de vie pour trouver sa moitié. 
Walter et Fanny au milieu de ce monde virtuel doivent trouver le chemin vers l'amour.






Je remercie l'auteur de m'avoir permis de lire ce livre.

Bon, je ne vais pas passer par quatre chemins, je n'ai pas du tout aimé cette histoire. Et je vais vous expliquer pourquoi. Le résumé me plaisait bien, je me lançais dans une romance 2.0 . L'idée des sms, n'était pas mauvaise. Il y avait pas mal de potentiel dans l'idée de base. Mais l'idée à été mal exploitée. Fanny, le personnage principal a passé la quarantaine, elle est mère de deux garçon et divorcée. A bout d'idée, elle ce porte volontaire pour être la cobaye un site de rencontre nouvelle génération. Pendant une semaine, elle va partager par sms sa journée avec un inconnu. Bon déjà, là, ça me plait un peu moins. Et puis au cours des pages, elle envoie bouler ses "prétendants" et les critique avant même d'avoir appris à les connaitre et leur laisser une chance. J'avais l'impression qu'elle participait à une course pour trouver un homme, une conquête. Donc vraiment ça ne m'a pas du tout plus. L'histoire fait une centaine de page, j'ai mis plus de deux semaines pour le lire alors qu'un livre de six cent pages j'ai mis que quelques jours ... A aucun moment je n'avais envie de me remettre dans l'histoire, de continuer ... j'y allais vraiment à reculons. De plus, entre le début et la fin, j'ai l'impression qu'il n'y a pas eu d'évolution. On arrive dans la vie de Fanny, et on s'en va comme ça. Il n'y avait pas de réelle intrigue, pas de perturbations dans l'histoire.

En suite, Fanny, je crois que c'est vraiment elle qui a fait que je n'ai pas du tout aimé l'histoire. Je ne l'ai pas détesté, mais je ne la porte pas dans mon cœur. C'est une femme qui a des enfants, peut-être que ça a joué, je ne sais pas. Ensuite, et ça je n'ai pas du tout aimé, c'est une mère très vulgaire ( et pourtant j'ai un langage fleuri ). Ensuite, avec Walter, ils se vouvoient ... ce qui m'a un peu fait bizarre, au début d'accord, mais jusqu'à la fin ils ne ce disent jamais "tu". Du coup j'ai trouvé pas mal incohérences. Son langage est vulgaire, mais en même temps, lorsqu'elle est dans la même pièce que Walter il devient soutenu. En suite, ils ne se connaissent même pas depuis une semaine, qu'ils sortent en semble ... alors qu'elle est mère et qu'elle a des responsabilités. Elle veut prendre son temps, mais elle est cobaye pour un site de rencontre ... L'histoire et les personnages manquent vraiment de cohérence. Je ne me suis vraiment pas attachée aux personnages et c'est peut-être ça qui rajoute au fait que je n'ai pas aimé. Les seuls personnages que j'ai aimé, ce sont les enfants, dommage qu'on ne leur porte pas un peu plus d’intérêt d'ailleurs. Et à la fin ils ont dis un truc mignon, et voilà, c'est le seul moment où j'ai souris de tout le livre.

« « Acceptez-vous de la rendre heureuse ? Demanda t-il.

« Je le jure, répondit Walter.

« Acceptez-vous de prendre soin d’elle ? Demanda Victor.

« Je le jure, répondit Walter à nouveau.

Les enfants échangèrent un regard, et s’écrièrent en cœur : « Alors

d’accord !  »

La plume de l'auteur ... Je n'ai pas du tout accroché. Déjà, il y a plein de fautes d’orthographe. Alors une ou deux, bon je dis pas, tout le monde est humain, et cette chronique doit en avoir plein. Mais là, c'était quasiment une faute par page, et je ne suis pas sure de les avoir toutes vues. En suite, la plume était assez fragile au début, ce qui est normal pour un premier roman. Mais je n'ai pas vu d’améliorations au cours du temps. Il y a une chose que j'ai bien aimé, c'est la présentation des sms, ils étaient mis en valeur je trouve, séparé du reste du paragraphe. Parce que sinon, je ne comprenais pas tout à la présentation, il y avait des ouvertures de guillemets, mais ils n'étaient jamais fermé ... Plein de petites choses comme ça, qui ne m'ont pas aider à aimer d'avantage ma lecture.

Enfin bon, vous avez du le comprendre, je n'ai vraiment pas aimé ma lecture, mais c'est personnel. Je n'aime pas faire de chronique négative parce qu'il y a toujours un peu de positif, mais le positif ici était trop inférieur au négatif. Je suis sure que ce roman peut plaire à d'autres mais ce n'a pas été mon cas.

2 commentaires:

  1. Outch ! On voit que tu n'as pas aimé, ça c'est sûr ! Je ne suis pas vraiment intéressé et les points négatifs que tu soulèves me donnent plutôt envie de passer mon chemin que de lire cette histoire :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha oui, je sais, mais je n'ai vraiment pas aimé, j'ai passé un très mauvais moment, donc je pense que ça c'est ressentit dans la chronique. Si déjà tu n'es pas trop intéressée, oui, tu as raison de passer ton chemin.

      Supprimer