Menu

Journal de Bord - Jour X : Conclusion

12 septembre 2022


Aujourd’hui nous sommes le lundi 6 juin 2022, il est 16h42 et après avoir réussi tant bien que mal à faire ma séance de sport entrecoupée des nombreuses coupures de courant, me voici complètement lessivée, ayant ramené la méditerranée dans mon salon. Me voici donc en train d’écrire les dernières lignes de ces péripéties. C’est un sentiment très étrange de finir de rédiger ces lignes, voilà plus de six mois que mon quotidien a été bouleversé, ma vie n’a plus rien à voir avec ce qu’elle était, il y a eu des haut et des bas mais je ne regrette en rien tout le chemin parcouru.

C’est un sentiment très étrange que d’avoir fini d’écrire ces lignes, même s’il me reste encore beaucoup de journée de voyage à relire, corriger, préparer la photo de couvertures, mettre en ligne, mettre en page et enfin publier. Les dernières informations de ce voyage que vous avez datent du 30 septembre probablement, mais ayant un accès très limité à internet, j’ai préféré rédiger l’intégralité du voyage avant de continuer à vous en poster davantage. Mais je ne me suis pas arrêtée au 30 septembre et je suis super fière d’avoir pris quotidiennement des notes sur ce voyage qui a changé ma vie. Je suis extrêmement reconnaissante, de pouvoir quand je le souhaite me remémorer ces moments extraordinaires et hors du temps que j’ai vécu.

Ce voyage a été plus court que prévu, il devait probablement durer trois mois mais je suis ravie qu’il se soit arrêté là, que mon chemin ait croisé celui de tant d’autres, qui m’ont appris tellement de choses, à toutes les personnes que j’ai croisées, à tous les moments que nous avons partagés, je ne vous oublierai jamais, vous êtes gravés dans ma mémoire. Je suis reconnaissante que mon chemin ait croisé celui de ceux qui partagent mon quotidien a présent, ceux qui lui permette d’être aussi exceptionnel.

Ce voyage m’a appris énormément sur moi-même, mais aussi sur les autres, sur la vie. Ma perception du monde n’avait plus rien à voir avec tout ce que j’avais pu vivre avant, il n’y avait plus que l’instant présent. L’expérience fut incroyable !

Paradoxalement j’étais plus vulnérable en étant dans un endroit que je ne connaissais pas, au milieu de personnes que je ne connaissais pas, je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire le lendemain, ni d’où j’allais dormir la semaine suivante. Et pourtant, je ne me suis jamais sentie aussi forte. J’étais moi-même, sans jugements, j’ai appris à m’écouter, à prendre soin de moi, me resourcer. J’ai observé la vie se dérouler sous mes yeux, ce mois de voyage m’a semblé une année entière d’expérimentation.

Je suis incroyablement fière d’avoir pu réaliser ce voyage, seule, en m’écoutant et en faisant de moi ma priorité, mon bien-être ainsi que mes besoins, ma santé mentale et physique sont devenus ma priorité pendant ce voyage. Et je me suis rendue compte extrêmement rapidement à quel point c’était important et nécessaire pour vivre pleinement sa vie. Etant de nature extrêmement stressée, je n’ai jamais été aussi détendue, et pourtant je n’aurai absolument pas parié là-dessus.

Ce chemin de vie a été une expérience incroyable que je ne regrette absolument pas.

Journal de Bord - Jour 33 : Mes nouvelles voisines


Aujourd’hui nous sommes le lundi 30 mai 2022, il est 18h58, après une tentative échouer pour joindre ma maman, je me replonge dans l’écriture de mes péripéties avec mon trente-troisième jour de voyage, la journée du samedi 16 octobre.

Après une bonne nuit de sommeil, bien reposante, je me prépare pour une journée tranquille. Au moment de partir, voilà que je casse mon Tupperware … Depuis quelques temps je voulais le changer, il n’est pas du tout hermétique, j’avais depuis quelques temps fait une croix sur les assaisonnements car tout coulait dans ma glacière… Et puis le plastique au micro-ondes ou au frigo, ce n’est pas le top. De plus, il s’est bien dégradé avec le temps. Depuis quelques temps je voulais vraiment le remplacer, mais je l’utilisais à fond en attendant patiemment qu’il finisse sa vie. Il m’a échappé des mains et a fini sa vie par terre, la chute n’était pas très violente mais ne lui a pas plus du tout. Heureusement pour moi, il a rendu l’âme avant le départ pour les courses, comment vous dire que si je venais de revenir des courses… J’aurai été dans le caca. Je suis donc partie sur Annecy pour faire le marché. Une fois arrivée sur place je me suis rendue compte qu’il n’y avait pas de marché … Super. Tant pis, du coup je suis allée faire mes courses au magasin bio, j’ai enchainé par les lessives au lavomatique. J’ai pu en profiter pour m’acheter mes premier Tupperware, un petit lot de 5 dont j’ai l’intention de faire un très bon usage. C’est quand même merveilleux quand les lessives se font toutes seules et que je n’ai pas besoin de les faire à la main. J’en profite pour écrire quelques lignes, étoffer les notes prises pendant le voyage. Regarder les machines tourner c’est très satisfaisant. Le retour est assez folklorique, j’ai un peu de peine avec toutes mes courses et mon linge à étendre, me voilà bien chargée.

Lors de ma première venue je n’avais pas beaucoup aimé la ville, mais là j’ai un peu plus aimé. J’ai croisé moins de gens désagréables, je pense que ça joue. Le fait d’imaginer que cet endroit puisse devenir mon quotidien aussi.

J’ai également eu l’occasion de voir les vaches descendre de la montagne en passant devant la fenêtre, quel moment incroyable.

Aujourd’hui nous sommes le lundi 12 septembre 2022, il est 19h24. Je viens de terminer la photo de couverture de cet article, que de souvenirs qui reviennent. Bientôt les alpages vont redescendre de la montagne et j’espère cette année encore assister à ce spectacle.

Journal de Bord - Jour 32 : Savourer les petits riens

10 septembre 2022


Aujourd’hui nous sommes le lundi 30 mai 2022, toujours, il est 18h47 et je me lance dans la rédaction de ce trente-deuxième jour de voyage, le vendredi 15 octobre.

Je suis explosée, je rentre compétemment lessivée de cette deuxième journée de travail. Je n’ai même pas eu la force de faire mon sport ou même les courses, je me suis tout bonnement endormie en rentrant.

Côté entreprise, je me repère de plus en plus à l’intérieur de ces nouveaux murs, je commence à voir des points à améliorer, prendre des initiatives, quelques notes, comprendre ce que l’on me dit, c’est bien aussi. Je suis très contente parce que j’ai pensé à appliquer quelques points de Deep Work (ce livre est incroyable, je compte vous en parler plus en détails), notamment un petit rituel de déconnection avant de sortir du travail en faisant une to do list de ce qu’on aura à faire lundi. Je suis plutôt très contente de moi, ça me permet de partir le cerveau libéré et d’être tranquillement en weekend.

La vie est incroyable et j’apprécie chaque minute, chaque moment qu’elle m’offre, je savoure chacun de ses cadeaux et espère ne jamais m’en lacer. Tous les jours je m’émerveille des petits riens du quotidien. Le long du travail il y a une petite rivière qui descend de la montagne, l’eau y est transparente et coule sur plein de petits cailloux. C’est magnifique !

Aujourd’hui nous sommes le samedi 10 septembre 2022, il est 17h02. Je viens de terminer la photo de couverture de cet article, je vais relire et mettre en page et programmer ce post. Et vous savez quoi ? Tous les matins je m’émerveille encore de la beauté de la vie et des cadeaux qu’elle me fait. J’espère que jamais je me lasserai de cette nature incroyable.

Journal de Bord - Jour 31 : Premier jour prometteur


Aujourd’hui nous sommes le lundi 30 mai 2022, il est 18h31. La journée est incroyable et je profite de cette superbe impulsion pour vous compter la suite de mon voyage. Oui oui, avec plus de six mois d’écart, brillante idée que j’ai eu de prendre des notes quotidiennement. Il s’agit donc du jeudi 14 octobre, mon trente-et-unième jour de voyage.

La journée s’annonce riche en émotions, pour ne pas dire très riche en émotions. Premier jour dans l’entreprise, je trépigne d’une impatience particulière entre l’envie folle de découvrir un nouveau monde et la peur de l’inconnu. Heureusement pour moi, mon arrivée est assez tôt, du coup ça ne me laisse pas le temps de tourner dans la maison. Première journée riche en informations, tout se passe très très bien, l’ambiance est très familiale, c’est génial. Beaucoup d’informations entre celles qui concernent le travail et celles qui concernent la vie sociale de l’entreprise. J’ai la tête prête à exploser. Il va me falloir un peu de temps pour me faire une petite place dans cette famille, mais je sens que je vais beaucoup m’y plaire. Le déjeuner en extérieur, au soleil, face aux montagnes, la vie est si belle.

En rentrant j’en profite pour chercher des appartements, passer quelques coups de fils. J’ai rendez-vous mardi pour visiter un appartement je croise les doigts, si tout se passe bien je pourrai même aller au travail à pied… Quel luxe ! J’en profite pour faire mon sport après avoir dégoté cette petite visite.

Cette première journée s’annonce prometteuse, rien à voir avec ce que je pouvais m’imaginer. Je croise les doigts pour l’avenir.

Aujourd’hui nous sommes le samedi 10 septembre 2022, il est 16h48. Je viens de terminer la préparation de la photo de couverture de cet article, il ne me reste plus qu’à le corriger, le mettre en page et le tour sera joué.

Journal de Bord - Jour 30 : L'excitation du départ

31 août 2022

Aujourd’hui nous sommes le mercredi 23 février 2022, il est 5h32, comme quoi de ce lever à 5h me va toujours aussi bien, plutôt de très bonne humeur ce matin je me réinstalle pour vous compter encore un peu ce voyage. Et aujourd’hui je vais vous raconter mon trentième jour de voyage, la journée du mercredi 13 octobre 2021.

Aujourd’hui c’est le grand départ, je rassemble toutes mes affaires et prends la route pour Annecy. Je ne vais pas vous mentir, l’ambiance est très étrange, d’un côté je suis surexcitée à l’idée de découvrir ce nouvel endroit dans lequel je vais peut-être passer quelques temps et de l’autre je n’ai aucune idée de ce qui m’attends. Je me méfie également beaucoup de l’entreprise, je n’ai aucune envie que mon quotidien ressemble à celui que j’avais avant.

Autant lorsque je suis partie de cette belle région j’avais le cœur extrêmement lourd, autant aujourd’hui il est beaucoup plus léger. Je n’ai pas la moindre idée de ce que je vais vivre mais cette aventure qui me tente beaucoup.

Je découvre le logement qui sera le mien pour la semaine à venir… Wow ! C’est incroyable, le studio est vraiment bien (surtout comparé à mes dernières trouvailles), il est petit mais vraiment chouette, je m’y sens très bien. Et alors la vue, elle est tout simplement incroyable ! Je ne connaissais pas du tout ce lieu, je n’en avais jamais entendu parler et me voilà arrivé dans un village au milieu des pistes de ski avec un paysage juste incroyable !

Je me sens apaisée, bien, sereine et surtout au bon endroit là où je suis. Cette sensation est incroyable.

Aujourd’hui nous sommes le mardi 30 août 2022, il est 7h13 et c’est toute pétillante d’impatience que je viens de terminer la préparation de la photo de couverture. Je n’en reviens toujours pas de toutes les émotions que je ressens encore en revivant ce voyage. Je suis toute pétillante d’impatience à l’idée de découvrir cette nouvelle entreprise alors que je la connais déjà. Rien ne va plus dans cette petite tête ^^

Aujourd’hui nous sommes le mercredi 31 août 2022, il est 7h10 et je vais avancer au maximum ce petit article pour pouvoir le poster avant de partir au travail.